Potins : Des moments très difficiles pour le jeune acteur Maxime Gibeault

Des moments très difficiles pour le jeune acteur Maxime Gibeault

On comprend mieux les raisons de sa séparation...

Publié le par Monde de Stars dans Potins
Partager sur Facebook
62 62 Partages

On apprenait dernièrement la séparation du jeune couple que formait Sophie Nélisse et Maxime Gibeault. Dans le magazine hebdomadaire Échos Vedettes, ce dernier s’est également confié à propos d’un diagnostic de trouble bipolaire qu’il a reçu récemment et comment cela a affecté sa relation amoureuse avec Sophie Nélisse. 

«Nous ne sommes plus ensemble. J’adore Sophie, mais il était mieux pour nous qu’on se sépare. Je vivais, l’automne dernier, une période difficile de ma vie et je devais prendre soin de moi», affirme Maxime Gibeault dans l’entrevue.

L’acteur de 21 ans a affirmé avoir bien pris la nouvelle, étant donné que cela lui permettait de mieux comprendre ce qu’il vivait en mettant des mots sur ses épisodes dépressifs. « Je ne mangeais plus et je ne dormais presque plus. Je ne voyais plus aucun sens à la vie. En l’espace de trois mois, j’ai perdu 35lb. On m’a finalement diagnostiqué un trouble bipolaire. »

C’est après le tournage de La dérape, série jeunesse diffusée sur les ondes de Vrak, que la dépression a commencé. Après quoi il est allé consulter et a reçu le diagnostic, à son grand étonnement. « Lorsqu’on me l’a annoncé, je l’ai bien pris, mais je ne m’y attendais pas. J’ai fait récemment une rechute qui m’a valu un séjour de deux semaines dans un institut psychiatrique. Depuis ce temps, je vais mieux. Je ne veux pas me servir de ça pour me victimiser. Ce n’est pas parce qu’on est bipolaire qu’on ne peut pas vivre convenablement. Je prends maintenant des médicaments et je dois m’imposer des limites. Je suis très reconnaissant envers mes amis et mes parents, qui ont toujours été là pour me soutenir durant cette dure période », confie-t-il.

On souhaite le meilleur au jeune et très courageux comédien qu’on peut voir dans l’émission La dérape à Vrak dès le 15 février.

Partager sur Facebook
62 62 Partages

Source: Écho-Vedettes · Crédit Photo: Instagram