Potins : Gregory Charles a beaucoup de peine, mais sa fille Julia le réconforte

Gregory Charles a beaucoup de peine, mais sa fille Julia le réconforte

Tellement triste... Et touchant!

Publié le par Monde de Stars dans Potins
Partager sur Facebook
878 878 Partages

On sait combien Gregory Charles était près de ses parents. 

Dès qu'il en avait l'occasion, que ce soit à la télévision ou en coulisse, il parlait d'eux, disait combien ils l'ont formé et combien il les aimait. Ce n'est vraiment pas tout le monde qui entretient des liens si forts avec sa mère et son père. 

Gregory s'occupait d'eux, et Nicole aussi. Ils voulaient leur donner le meilleur de la vie pour ce qu'il en restait. Nul ne savait pourtant que Lennox allait les quitter si soudainement.

Un départ choc pour le fils unique qui n'a vraiment pas fini de faire son deuil, d'honorer son père et sa mère dès qu'il le peut, de parler d'eux à qui veut bien l'écouter. 

Hier soir, sa fille Julia était sa confidente:

«12 février 22:54. Julia dort paisiblement. Tout à l'heure, pendant son bain, je lui ai expliqué qu'à ma fête, comme aujourd'hui, j'avais l'habitude d'appeler mes parents pour les féliciter. Après tout, c'est ma mère qui avait travaillé cette nuit là. Voilà que cette année, je n'ai plus de parent à appeler. "Tu n'as plus besoin de les appeler, Papa. Ils t'entendent maintenant quand tu parles" dit-elle. Si c'est le cas, alors merci maman et papa. C'est notre fête pour encore une heure.»

Gregory Charles annonçait sur Facebook, il y a un peu plus d'une semaine environ, que son père avait été victime d'un grave accident.

Il a été happé par un tracteur de déneigement sur le chemin de la côte-des-neiges à Montréal, mardi soir. L'incident s'est produit vers 17h30. Le papa de 77 ans revenait de l'église quand il a été frappé. Il était à l'hôpital dans un état critique.

Depuis, il se vide le coeur sur Facebook. Dans des messages bouleversants, il fait part de son état d'esprit. 

2 février:

«Merci beaucoup à tous ceux qui nous ont offert depuis hier leurs condoléances et leur soutien. Notre famille en a bien besoin. Mon papa nous répétait tous les jours que "la vie est belle". Il n'est pas là, ce matin, pour remplir d'optimisme et de tendresse le trou béant que j'ai dans le coeur. Mais comme, ce matin, le soleil et la lune partagent le même ciel, je me console en imaginant mon père et ma mère s'étreignant pour toujours.»

5 février:

«Il est minuit. Julia et Nicole dorment. J'avais l'habitude à cette heure d'entendre mon père marcher, à l'étage. Ce soir c'est le silence. Pas un bruit, pas un pas. Je lis et réponds à des centaines de tendres messages de sympathie. Merci pour ces messages qui me font pleurer, qui animent des souvenirs, qui me rendent fier d'être le fils d'un homme de cette trempe. J'ai peur de fermer l'oeil. Demain, malgré moi et malgré tout, la vie doit continuer. Mais je ne sais pas comment...»

7 février:

«Les funérailles de mon père Lennox, victime d'un horrible accident la semaine dernière, auront lieu vendredi le 9 février à 15h00 à l'église Saint-Viateur d'Outremont, au 1175 Laurier ouest à Montréal . Il s'agira d'une célébration toute en beauté et en musique. Notre famille accueillera tous ceux qui souhaitent saluer Lennox et lui dire un dernier au revoir dans cette même église à partir de midi (12h00).»

9 février:

«Mon père est parti il y a une semaine aujourd'hui et j'avoue que sa mort, que la violence de l'accident qui l'a terrassé, que son absence dans notre vie, dans ma vie, sont autant de réalités qui sont difficiles à accepter et à vivre. Heureusement, vous avez été très nombreux à m'envoyer de beaux messages d'espoir et d'amour et j'ai pu compter cette fois encore sur mes amis, mes collègues, ma belle-famille et sur le capitaine de mon navire: Nicole. Chaque jour je comprends un peu mieux pourquoi mon père était si heureux de la savoir dans ma vie. Demain, Nicole, Julia et moi entourés de tous ceux qui ont aimé Lennox, lui dirons adieu.»

Aujourd'hui:

«C'est aujourd'hui, à 15h00 à l'église St-Viateur-d'Outremont, que nous allons dire et chanter un dernier au revoir à mon papa, Lennox. Il aurait dit: "La vie est belle, Gory". Elle est dure mais oui...elle est belle.»

Partager sur Facebook
878 878 Partages

Source: Facebook de Gregory Charles · Crédit Photo: Facebook de Gregory Charles