Télé : Révélations inquiétantes en lien avec la série Fugueuse

Révélations inquiétantes en lien avec la série Fugueuse

Ça donne froid dans le dos!

Publié le par Monde de Stars dans Télé
Partager sur Facebook
1,825 1.8k Partages

La série Fugueuse connaît un succès monstre à TVA. Si l'on peut se réjouir qu'un sujet aussi sensible et important soit exploré de manière si franche à la télévision, disons qu'un aspect de son succès a de quoi inquiéter.

De passage à l'émission Ça finit bien la semaine, en compagnie de Ludivine Redding, le comédien et rappeur Jean-François Ruel a fait une confidence assez troublante.

Depuis le lancement de la série, plusieurs jeunes filles lui écrivent pour lui dire qu'elles craquent pour lui... et pas seulement pour Jean-François, mais bien pour son personnage de Damien, dont le côté manipulateur et violent ne semblent pas les rebuter.

On voit là un signe inquiétant du danger qui guette les jeunes filles qui ont une attirance envers les bad boys... 

Troublant de penser que malgré toutes les scènes incroyablement difficiles à regarder impliquant Damien, des filles de l'âge de Fanny puissent tout de même ressentir une attirance envers lui.

Ce n'est pas un phénomène nouveau, on n'a qu'à penser à toutes les lettres d'admiratrices que reçoivent des criminels célèbres lorsqu'ils sont envoyés en prison.

Une finale qui risque de faire réagir...

La comédienne Ludivine Reding, qui joue Fanny, jeune adolescente manipulée par un proxénète, nous confirme que la finale de la série sera des plus troublantes. Sur sa story Instagram, l’actrice a publié une vidéo d’elle en larmes alors qu’elle écoute l’épisode final de la série, qui sera diffusé le 12 mars prochain.

Il est vrai que la descente aux enfers de Fanny est de plus en plus violente. La semaine dernière, après avoir été humiliée et terrifiée quand ses amis ont reçu une vidéo d’elle prise lors d’un viol collectif dont elle était victime, on la voit subir la violence conjugale de Damien… Et dire qu’elle défendait les gestes injustifiables de son proxénète qu’elle croit amoureux d’elle en allant jusqu’à se blâmer elle-même. C’est triste quand on se dit que certaines femmes pensent comme elle… On espère que la série aura le pouvoir de conscientiser des victimes de proxénétisme ou de violence conjugale en leur donnant le courage ou les outils nécessaires pour se sauver d’une pareille situation.

On pourra voir le septième épisode lundi prochain, ou encore revoir les six premiers sur le site web de TVA et sur la plateforme Illico.

Voici, ci-dessous, un extrait du passage de Ludivine et Jean-François à l'émission de José Gaudet et Julie Bélanger.

Partager sur Facebook
1,825 1.8k Partages

Source: MondeDeStars · Crédit Photo: Facebook